Cristiano Ronaldo stimule le CA de Man United : + 16,1% au 1er trimestre

18 novembre 2021 à 13:40 par Thomas

0
Manchester United revenus Cristiano Ronaldo
Plus de produits dérivés vendus et de monde au stade, grâce à Cristiano Ronaldo ont pour conséquence d’accroître les revenus de Manchester United.

Il faudrait aussi, pour être juste, évoquer les autres recrues estivales, que sont notamment Jadon Sancho ou Raphael Varane. Mais comment ne pas attribuer à Cristiano Ronaldo, au moins pour grande partie, la hausse des revenus enregistrée par Manchester United, au premier trimestre de la saison 2021-2022. Le chiffre d’affaire a progressé de 16,1% sur un an, à 126,5 millions de livres (148,7 millions d’euros).

Merchandising et billetterie explosent sous l’effet Cristiano Ronaldo

Cela étant principalement dû au merchandising et la vente de produits sous licence, notamment observée dans les stores officiels. Le secteur progresse de 21,1% sur un an, à 28,1 millions de livres (33,2 millions d’euros). C’est que, sitôt après l’annonce de son retour chez les Red Devils, Cristiano Ronaldo reléguait tous les autres joueurs de la Premier League au rang de remplaçants, sur le terrain des maillots vendus à son nom.

Autre domaine qui performe, celui de la billetterie à Old Traford : 18,8 millions de livres (22,2 M€) gagnés au premier trimestre, sachant que Manchester United, comme les autres clubs sportifs, sort d’une saison presque tenue intégralement à huis clos.

Les Red Devils perdent toujours de l’argent, mais la situation s’arrange

Reste que le Portugais ne peut pas faire des miracles non plus. Ainsi, le reste des recettes demeure constant pour le sponsoring, à -0,05% (42,9 millions d’euros), tandis que les droits de l’audiovisuel baissent de 9%, à 43,3 millions de livres (51,2 M€). Cela, étant la conséquence de moins de matchs domestiques et internationaux disputés sur la période. De fait, Manchester United, malgré la hausse des revenus, accuse une perte de 15,5 millions de livres (18,3 M€), au premier trimestre, notamment sous l’effet d’une masse salariale largement augmentée de 23,1% et de charges de fonctionnement, elles aussi supérieures. Les pertes sont toutefois moitié moindre qu’elle ne l’était un an plus tôt (30,3 millions de livres, au premier trimestre 2020-21).

Vous aimerez aussi:  Le Stade Rennais s'associe à Copa pour dépoussiérer les souvenirs


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑