FC Barcelone, PSG,… : Pourquoi les clubs surévaluent les Brésiliens des JO

7 août 2012 à 12:20 par Marcelo Martins

0

 4. Trop se focaliser sur le style d’un joueur, l’exemple Lucas Moura…

Un joueur capable de « grigris » au physique avantageux sera toujours plus appétissant à l’œil pour un recruteur qu’un footballeur à l’apparence peu flatteuse et au style atypique. Le PSG et Manchester United se tirent la bourre actuellement pour Lucas Moura, le club parisien semble même avoir pris la corde sur ce transfert. Capable de gestes techniques impressionnants et de coups de rein fulgurants, Lucas est très attirant mais ses statistiques ne sont pas si impressionnantes que ça. Son prix l’est toutefois, il faudra sûrement débourser de 40 à 45M€ pour se l’offrir…

 5. Très (trop ?) focalisé sur les attaquants…

C’est une donnée incontestable, les attaquants sont toujours plus chers que les défenseurs, les joueurs à vocation offensive en tout cas. Ainsi, on peut imaginer que Neymar, Lucas ou Leandro Damião seront vendus bien plus chers qu’un Danilo ou Alex Sandro. Ces deux derniers ont d’ailleurs atterri au FC Porto l’an dernier pour 13 et 10M€. Tous ont à peu près le même âge, mais on peut très facilement imaginer que les avant-centres cités un peu plus haut seront vendus 2 voire 3 fois plus cher. Le contre-exemple parfait à cet argument reste bien sûr le transfert de Thiago Silva au PSG il y a quelques semaines. Le joueur est pour l’instant le plus gros mouvement du mercato avec 42M€ d’indemnité…

Ecrit par @Marcelo6Martins


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD