ASSE: Un total de 100 000€ d’amendes !

31 mars 2012 à 11:39 par Palissarde

0
Tifos Saint-Etienne - Stade Rennais - @Iconsport

Tifos Saint-Etienne - Stade Rennais - @Iconsport

L’ambiance est morose, en ce moment, à l’ASSE. Enfin, surtout dans ses tribunes. Les débordements de supporters menacent le club d’un match à huis clos et le président Romeyer est convoqué par le Ministère de l’Intérieur, la semaine prochaine. Mais le club doit également payer de lourdes amendes avec toutes ces histoires. Combien exactement ? 100 000 euros. C’est en tout cas le chiffre que donne le journal Le Progrès, dans son édition de samedi. Pour comparaison, c’est à peu près l’équivalent d’un mois de rémunération d’un joueur payé au niveau du fameux salary cap fixé par le club.

100 000 euros d’amende pour l’ASSE, c’est l’équivalent d’un mois de salaire d’un joueur payé au salary cap

Une dépense supplémentaire dont, bien sûr, les Verts se seraient bien passés. Le match de ce samedi (19 heures) contre l’OGC Nice, dans le cadre de la 30e journée de Ligue 1, risque donc de se joueur sous forte surveillance des tribunes. D’autant que le club azuréen est, lui, aussi réprimandé, ces dernières semaines, pour les débordement de ses supporters. Tout comme Saint-Etienne, les Niçois sont, par exemple interdits de déplacement à Ajaccio… (match Ajaccio – ASSE prévu le 7 avril prochain). Une décision prise ces tous derniers jours…

Le préfet de Corse détaille l’interdiction de déplacement des supporters de l’ASSE à Ajaccio

Vous aimerez aussi:  ASSE, FCGB, FC Metz: Affluences et taux d'occupation en L2 cette saison 2022-2023

Le préfet de corse a d’ailleurs motivé son interdiction par un arrêté de 4 pages, toujours selon Le Progrès. Il y explique la difficulté de gérer les 680 supporters stéphanois attendus. Des fans de l’OL auraient également envisagé de se rendre au match. Certains d’entre eux envisageaient même un séjour de longue durée. Le préfet a ensuite détaillé le lourd passif des ultras de l’ASSE, ce qui explique la longueur de l’arrêté…

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑