Quelle est la fortune de Yoann Gourcuff ?

10 mai 2019 à 20:55 par Emmanuel Bernard

2

Yoann Gourcuff n’a pas eu la carrière (ni la fortune) que son talent et sa belle gueule lui présageaient.

A 32 ans, il est peut-être encore un peu tôt pour raccrocher, mais Yoann Gourcuff est libre depuis que d’un commun accord, il a quitté le Dijon FCO en cours de cette saison 2018-19. S’il n’a pas de club aujourd’hui, c’est moins la faute de son talent, que la fragilité de son corps qui l’a privé d’une carrière, surement plus prometteuse. Il eut un temps, sur la fin de la première décennie des années 2000, où le meneur de jeu breton était l’un des joueurs les plus bankable de France.

Fut un temps où Yoann Gourcuff était l’un des footballeurs français les plus bankable

Du temps où il fut sacré champion de France avec les Girondins de Bordeaux, avant de rejoindre l’Olympique Lyonnais, sous la forme d’un recrue d’exception, présentée devant 15 000 personnes et en son temps, joueur le plus cher de l’histoire du foot français, à 22 millions d’euros sans les bonus. Son salaire était alors estimé entre 5,5 et 6 millions d’euros bruts la saison. Sans les bonus à la performance. Et sans les revenus extra-sportifs, notamment d’adidas car avant le fiasco de Knysna, Gourcuff, gueule d’ange et talent ballon au pied, était en passe de devenir un aimant à marques. Malgré sa réserve naturelle dont il ne s’est jamais départi.

La trace indélébile laissée par le krach des Bleus à Knysna

Las, le Mondial 2010 est passé par là et Gourcuff, comme l’équipe de France, s’est fracassé en vol. D’un coup d’un seul ou presque, il a presque tout perdu : l’intérêt des marques à son égard, la confiance de son staff et de ses supporters et peu à peu sa propre légitimité. Ses blessures récurrentes lui ont valu quelques moqueries. De Lyon, Gourcuff est parti au Stade Rennais, son club formateur, en réduisant de quasiment huit fois son salaire. Il y restera trois ans, pour finalement signer à Dijon, moyennant moins de 25 000 euros bruts mensuels, hors bonus.

Anciennement l’image de la marque adidas et du jeu PES 2010

Au cours de sa carrière, Yoann Gourcuff a eu deux gros sponsors premium et rémunérateur : le premier est Konami, l’éditeur de tous les jeux estampillés PES. En 2010, il partageait l’affiche de la jaquette avec Lionel Messi au Barça. Et comme pour Lionel Messi, son deuxième commanditaire majeur fut adidas qui l’a habillé pendant plusieurs années, en caressant le secret espoir d’en faire l’une de ses grandes têtes d’affiche, à l’échelle de la planète. Il n’en fut rien, on le sait et le joueur a finalement quitté les Trois bandes pour porter du Puma à son arrivée au Stade Rennais. Avant de revenir à des modèles adidas.

Vous aimerez aussi:  Le Real Madrid prolonge avec Emirates, les détails du nouveau contrat

Yoann Gourcuff trop « romantique » pour ce football que les gros egos dominent

S’il est clairement passé à côté d’une carrière exceptionnelle lancée sur orbite à ses débuts, on ne peut toutefois pas dire que Yoann Gourcuff a raté la sienne. Simplement a-t-il été victime tout à la fois de ses blessures, et d’être trop « romantique » et discret à l’époque de l’émergence des réseaux sociaux. C’est un exemple comme d’autres mais, réfractaire à l’exercice, il n’avait pas les codes du footballeur moderne, joueur aussi incontournable sur le rectangle vert qu’en dehors. Sauf à être aussi talentueux que Lionel Messi, sinon dans le monde du ballon rond, la réussite passe (aussi) par les médias et la sphère digitale. Estimée par le moteur Celebrity Net Worth, la fortune de Yoann Gourcuff approche les 25 millions de dollars (plus de 22 millions d’euros).


2 Responses to Quelle est la fortune de Yoann Gourcuff ?

  1. Belaze says:

    Je suis contant pour lui il mérite ils a travaillé pour être au sommet respect Farid

  2. Jean-francois Dudal says:

    Tant mieux pour eux s’ils sont hyper riches !!
    Et donc des milliers de salariés sous payés afin que Adidas Nike et les autres se fassent du fric. Et des gamins qui gagnent un euro par jour pour fabriquer vêtements de sport ! !
    Une honte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑