PSG Transfert – Ça coûterait combien de recruter Jan Oblak (Atlético Madrid) ?

26 octobre 2018 à 12:35 par Thomas

0

Selon la presse slovène le PSG serait en discussion avancée avec le PSG. – @AtleticodeMadrid

Voilà bien deux ans qu’à chaque nouvelle fenêtre sur le mercato qui s’ouvre ou approche, son nom est associé à tous les plus grands clubs d’Europe. Jan Oblak ne manque pas de prétendants, c’est une certitude mais aucun jusqu’ici ne l’a délogé de l’Atlético Madrid, dont il défend les couleurs depuis 2014. Pas plus le PSG qu’un autre, mais peut-être le club de la capitale renversera-t-il le rapport de force, à la fin de la saison, comme le dit le média Ekipa en Slovénie. Il nous explique que le joueur souhaitant un nouveau défi, serait en partance vers le club champion de France. En dépit des sommes conséquentes à prévoir pour le recruter.

Oblak pour le PSG c’est 100M€. Pas beaucoup plus finalement que la valeur en transfert du joueur

Selon les estimations des études les plus qualifiées, de Transfermarkt, l’Observatoire du football, ou le cabinet KPMG, la valeur en transfert de Jan Oblak oscille en 60 et 80 millions d’euros. Il est le gardien de but le plus cher du moment sur la planète football. Comme il n’est pas à vendre par l’Atlético Madrid, ce sera plus couteux pour le Paris Saint-Germain, mais en définitive pas « beaucoup » plus sur une échelle d’investissement aussi élevée. Car Jan Oblak puisqu’il joue en Espagne, a une clause libératoire inscrite dans son contrat. Elle est de 100 millions d’euros, depuis sa dernière prolongation, en février 2016. C’est ce qu’il faudra payer, en contre partie des deux ans de bail qu’il lui restera, à l’issue de cet exercice 2018-2019.

Un salaire à 5M€ net la saison à l’Atlético Madrid qui devra être revalorisé

Question salaire, celui négocié par Jan Oblak jusqu’en 2021 avoisine les 6,5 millions d’euros bruts la saison. C’est plus que le PSG en verse à Gianluigi Buffon, sachant que l’international slovène, à Paris ou ailleurs sera forcément revalorisé. Il a l’avantage parmi beaucoup d’autres de sa jeunesse, à 25 ans et à un poste où les carrières sont souvent plus longues ; en atteste l’inusable Gigi Buffon, 40 ans.

Vous aimerez aussi:  Une journée "Parislympique" sur la place de la Bastille


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑