PSG, OM, ASSE, LOSC… Ce que les clubs de L1 ont dépensé en transferts jusqu’ici

6 août 2018 à 21:25 par Thomas

1

Aleksandr Golovin est l’une des nombreuses recrues de l’ASM sur le marché ds transferts de l’été 2018. – @AS_Monaco

Plutôt calme jusqu’ici, le marché des transferts en Ligue 1. Sauf à l’AS Monaco, tel que nous le verrons plus tard, sinon les deux tiers des équipes du championnat de France ont dépensé moins de dix millions d’euros, en indemnités sur les transferts (hors possibles variables). Certaines de ces opérations sont anciennes, négociées sous la forme d’un prêt la saison dernière, les options d’achat ont été levées, plus ou moins de façon forcée. Comme le PSG avec Kylian Mbappé, le transfert du phénomène français depuis Monaco est désormais pleinement effectif, à 135M€ (plus 45M€ de bonus). Son recrutement entre donc dans le détail du mercato 2018-2019 du club de la capitale.

Le PSG a dépensé 135M€ sur un transfert négocié la saison dernière

La logique est la même pour Jordan Amavi à l’OM, Firmin Mubele au TFC, Naim Sliti au Dijon FCO ou Enzo Crivelli à Caen. Avec eux en plus, les vingt clubs de l’élite ont jusqu’ici dépensé près de 380 millions d’euros, en indemnités. Soit une moyenne de 19 millions d’euros investis par chaque club. L’OGC Nice, avec notamment Danilo (10M€) et l’ancien troyens Christophe Hérelle (5M€) est celui qui s’en approche le plus. Dans les faits, ce mercato d’été en Ligue 1 est, jusqu’ici, plutôt celui de l’AS Monaco. Qui, comme chaque saison, a d’abord encaissé les bénéfices sur les ventes de plusieurs éléments (Outre le départ définitif de Mbappé, Lemar, Fabinho, Ghezzal, Kongolo, Meïté… ont tous quitté le Rocher princier). Avant de réinvestir une partie de la recette sur d’autres joueurs prometteurs : Golovin (30M€), Geubbels (20M€), Aholou (20M€).

Vous aimerez aussi:  OGC Nice: Ce que la Ligue Europa Conférence rapporte au GYM

L’OM cherche encore son « grantatakan » et l’ASSE un meneur de jeu

En France la période autorisant les transferts n’a pas été réduite, contrairement à l’Angleterre (le 9 août). Pour la Ligue 1, les emplettes s’achèvent le 31 août, à minuit. D’ici là, des clubs vont bouger, c’est une certitude. Comme l’OM qui cherche encore et toujours son « grantatakan ». Ou l’ASSE, qui justement prospecte du côté de Marseille, dans l’espoir d’enrôler Rémy Cabella. Sinon un profil dans son genre. Du côté de l’Olympique Lyonnais, les recherches portent surtout sur un défenseur de calibre, tandis que le LOSC, comme Monaco est à l’affût des opportunités sur de jeunes joueurs, à potentiel sportif et marchand élevé. Pour en tirer, plus tard, des plus-values financières.

L’OL, le LOSC tardent à bouger. Les Girondins commencent puisque Malcom est parti

Précisons enfin, que le classement à découvrir en intégralité en page suivante, ne prend en compte que les dépenses estimées, indépendamment des ventes, pour ce qui en ont réalisé et à qui il reste de l’argent à investir. Comme les Girondins de Bordeaux, par exemple, depuis qu’ils ont vendu Malcom à 41 millions d’euros au Barça. Un record. Une partie de la somme vient d’être injecté dans le recrutement de Samuel Kalu. Il reste des fonds à la direction en place pour renforcer le collectif, avant de passer la main à de nouveaux propriétaires. Si tout suit normalement son cours, ce sera pour septembre.

Ce que les clubs de Ligue 1 ont dépensé en transferts sur ce mercato 2018

Club Dépense sur le mercato Recrue(s) Principale(s)
Paris SG 135M€ K Mbappé (td)
AS Monaco 96M€ A Golovin, W Geubbels, J-E Aholou
Olympique de Marseille 29M€ D Caleta-Car, J Amavi (td)

Voir le tableau complet en page 2


One Response to PSG, OM, ASSE, LOSC… Ce que les clubs de L1 ont dépensé en transferts jusqu’ici

  1. martinealaplage says:

    La Ligue 1 ce n’est pas que 3 clubs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑