Le PSG peut-il recruter Alexis Sanchez ? Ce qu’en disent les bookmakers…

31 décembre 2018 à 14:40 par Emmanuel Bernard

0

Un an tout pile après rejoint les Red Devils, Alexis Sanchez va-t-il déjà quitter Manchester United ?

Et si c’était l’un des gros coups de l’hiver ? Qu’Alexis Sanchez, en plein doute à Manchester United, miné par des blessures et des performances en-deçà, rejoigne le PSG dans le courant du mois de janvier ? Vu de France, ça paraît compliqué, les Red Devils ont payé 34 millions d’euros à Arsenal, plus l’ajout de Henrik Mkhitaryan dans la balance, pour le recruter il y a un an. Et les finances du club parisien sont limitées par le spectre du fair play financier.

Si Alexis Sanchez doit partir ce pourrait être pour le PSG

Mais de l’autre côté de la Manche, l’impression est différente. En dépit du récent changement de coach, la tendance va plutôt dans le sens d’un départ cet hiver. Et alors, puisque l’intérêt du Paris Saint-Germain à l’égard de l’ailier de 30 ans est avéré, les bookmakers du Royaume-Uni pense que c’est là qu’Alexis Sanchez rebondirait. La cote moyenne est à 3, notamment chez un célèbre opérateur irlandais, connu pour ses campagnes de comm’ déjantées. Parfois trop.

Paris tient la corde devant le Barça ou le Real Madrid

Cela veut donc dire qu’aux destinations données, Paris arrive en premier, suivi d’un retour en Espagne, au Barça qui l’a révélé sur la scène européenne, sinon au Real Madrid où des renforts sont espérés, en janvier. La cote est la même, à 8. De retour sinon chez les Gunners d’Arsenal, à une cote légèrement moindre de 9. Après, les écarts se creusent à Chelsea (12), l’Atlético Madrid, la Juventus et Manchester City à 14, et encore plus loin le Bayern Munich, à 33…

Vous aimerez aussi:  A combien s'élève la fortune d'Alex Ferguson ?

Un transfert difficile à imaginer côté Français

Reste qu’imaginer que Manchester United puisse vendre au PSG un joueur premium, alors que les deux clubs doivent s’affronter en Ligue des champions (le Chilien ne pourrait toutefois pas être qualifié pour la C1 avec Paris) ne semble pas ébranler la confiance des bookmakers dans leur jugement. Ce serait pourtant sujet à toutes les interprétations, alors que les deux clubs ont tout intérêt à s’éviter pour ne pas s’égarer, jusqu’à l’explication sur le terrain. Soulignons enfin, que le joueur n’est pas à vendre et que son nouveau coach Ole Gunnar Solskjaer compte sur lui


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑