Le PSG enregistre son bénéfice le plus élevé sous l’ère QSI

17 mars 2019 à 22:50 par Emmanuel Bernard

0
Le PSG a bouclé son dernier exercice comptable, sur un bénéfice record pour le foot français.

Ce sera peut-être à nuancer au prochain bilan comptable de la saison en cours, après décote de certains partenariats du PSG, à la demande de l’UEFA. Il n’empêche que le club de la capitale a terminé sa saison 2017-2018 précédente, avec des comptes dans le vert. Sur un bénéfice net de 31,519 millions d’euros, le plus élevé depuis que le fond souverain, Qatar Sports Investments (QSI) a pris le pouvoir du club. Et ce, dans le premier exercice avec Neymar et Mbappé recruté au cours de l’été 2017.

Le PSG a terminé l’exercice 2018 avec un bénéfice net de 31,519M€

Si, à cette occasion, les dépenses ont explosé – notamment la masse salariale du collectif (+18,7%) -, les revenus hors trading de joueurs, ont augmenté de plus de 10%, à 557,338 millions d’euros. Ils n’ont jamais été aussi élevé dans l’histoire du football français, toutes équipes confondues. Ce résultat net positif pour le Paris Saint-Germain fait suite à un bilan 2016-2017 déficitaire, à moins 18,841M€. Depuis que le Qatar a pris le lead, c’est-à-dire depuis la saison 2011-2012, le club de la capitale n’a enregistré que deux exercices positifs avant ce dernier : en 2014-2015 à 10,58M€ et le suivant en 2015-16, à 10,381M€.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG, LOSC, OL, ASM: Les plus gros déficits du foot français

Depuis l’arrivée de QSI, Paris a doublé ses revenus

Il y a sept/huit ans, au bilan 2012, le PSG générait 267,529 millions de revenus, soit quasiment deux fois moins qu’aujourd’hui. C’est noter à cet effet, le travail effectué toutes ces années par ceux qui sont au service de ce club. Il ne doit pas exister beaucoup de clubs en Europe capables de cela.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑