L’AC Milan renoue avec les bénéfices 17 ans après. Détail des comptes de la saison 2022-23

19 janvier 2024 à 20:15 par Thomas

0
A la faveur du parcours en Ligue des champions, l’AC Milan a renoué avec les bénéfices.

L’AC Milan retrouve enfin le chemin de la prospérité financière après 17 ans, selon les résultats financiers de la saison 2022-23. Malgré une quatrième place en Serie A et une élimination en huitièmes de finale de la Coppa Italia, le parcours jusqu’en demi-finales de la Ligue des champions, qui a vu les Milanais être éliminés par leurs rivaux de la même ville, l’Inter, a contribué au retour aux bénéfices.

L’AC Milan renoue avec les profits pour la 1re saison pleine sous RedBird Capital

Cette saison marque les premiers résultats financiers sous la propriété de la société d’investissement américaine RedBird Capital Partners, qui a acquis le club auprès d’Elliott Management en août 2022 dans une transaction de 1,2 milliard d’euros, incluant une participation minoritaire dans le club de baseball de la Major League, les New York Yankees.

Un bénéfice de 14 M€ net au bilan de la saison 2022-2023

RedBird, déjà impliqué dans le football avec leur participation majoritaire dans le club français Toulouse et une participation de 11% dans le Fenway Sports Group, propriétaire de Liverpool, a vu le club milanais passer d’une perte avant impôts de 60 millions d’euros à un bénéfice de 14 millions d’euros. Le président Paolo Scaroni a qualifié cela de « pas important ».

Billetterie, droits TV et sponsoring, toutes les recettes ont augmenté

Les revenus ont augmenté de 126 millions d’euros (46%), atteignant un record du club de 400 millions d’euros, tirés par la croissance de toutes les sources de revenus. Les recettes de la billetterie ont plus que doublé, passant de 33 millions à 73 millions d’euros. Les revenus commerciaux ont augmenté de 41% (42 millions d’euros) pour atteindre 146 millions d’euros, et les droits de l’audiovisuel ont augmenté de 31% (42 millions d’euros) pour atteindre 175 millions d’euros.

Malgré une augmentation des coûts, notamment une légère hausse des salaires de 2%, une diminution de l’amortissement des joueurs et des dépréciations, le bénéfice avant impôts de 14 millions d’euros de l’AC Milan se classe au deuxième rang de la Serie A la saison dernière, derrière Napoli.

Vous aimerez aussi:  OL le n°1, les 10 clubs les plus dépensiers sur ce mercato de l'hiver


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD