PSG-MHSC: Nicollin a offert la prime de victoires !

20 février 2012 à 18:09 par Palissarde

0
Louis Nicollin @Iconsport

Louis Nicollin @Icon Sport

Le match PSG – MHSC de dimanche s’est soldé par un match nul 2-2 en cloture de la 24e journée de Ligue 1, dimanche. Mais du côté de Montpellier et ses 36 millions d’euros de budget annuel, on n’est pas peu fier d’avoir tenu tête à l’équipe la plus riche du championnat et ses 150 millions d’euros de budget. Du côté du président Louis Nicollin, le résultat du Parc des Princes sonne donc comme une victoire et c’est ce que le dirigeant veut prouver à ses protégés en leur offrant pour la rencontre la prime… de victoire.

Pour le MHSC, le nul face au PSG sonne comme une victoire

C’est en tout cas ce que Loulou affirme, ce lundi, dans l’émission de RMC, Luis Attaque. « Les trois dernières minutes, je me suis ch… dessus, commente Nicollin avec son franc-parler légendaire. On a pris un point et on va se préparer pour le match de Bordeaux. Ils ont eu la prime de victoire au lieu de celle du match nul. » Une bonne nouvelle pour Olivier Giroud et sa bande, mais n’allez pas croire que cela suffise à rattraper l’énorme écart de rémunération qui existe entre Héraultais et Parisiens (pour s’en rendre compte en chiffres, voir les salaires des joueurs du PSG). Si on ne connaît pas le montant précis des primes de victoire de cette saison au MHSC, chez Sportune, on se souvient qu’il y a encore un an, celles-ci ne dépassaient pas les 1500 euros, contre 300 euros pour le match nul.

Loulou Nicollin a offert la prime de victoire pour le nul au PSG

Vous aimerez aussi:  FC Nantes: Combien vaut Evann Guessand sur le mercato ?

Ce lundi, Montpellier figure toujours à la 2e place de la Ligue 1, à un petit point du PSG et avec 8 points d’avance sur le 3e, le champion de France Lillois. A noter que Louis Nicollin, lui, n’a pas fait le déplacement au Parc des Princes ce week-end et est resté à Montpellier pour assister à la rencontre. « Je me suis dégonflé au dernier moment, déplore-t-il. Je n’en pouvais plus. A 16h, au moment de partir avec l’avion, j’ai eu mal au ventre et je me suis dit : ‘je rentre chez moi’

Ceara et sa superbe Porsche blanc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑