Rencontre avec le robot Spot, l’autre vedette du semi-marathon de Paris 2022

5 mars 2022 à 12:20 par Thomas

0
Jean Nelson (en charge des partenariats et du sponsoring), pose avec le nouveau phénomène du groupe Hyundai : Spot, créé par la société Boston Dynamics, désormais sous actionnariat du constructeur coréen. Le robot est à Paris ce week-end, notamment présent sur le semi-marathon de Paris, dimanche matin.

Quelques 40 000 inscrits devraient prendre le départ, ce dimanche matin, du semi-marathon de Paris 2022. Ils et elles sont les vedettes de cette matinée sportive, mais une fois n’est pas coutume, ils vont la partager, sur cette édition, avec un drôle d’animal à quatre pattes, prénommé Spot. Avec lui, l’adage d’obéir au doigt et à l’oeil n’a jamais été aussi vrai.

Spot disputera le dernier kilomètre du semi-marathon de Paris 2022

Spot est un robot à l’apparence d’un chien, qui peut marcher, reculer, danser, ou courber son échine face à son interlocuteur. C’est un phénomène du web, connu sur la planète entière, qui appartient désormais, au constructeur automobile Hyundai, depuis presque un an, qu’il est devenu l’actionnaire majoritaire de Boston Dynamics, où il a été créé.

L’apparence d’un gros chien d’une quarantaine de kilos

Ce dimanche, Spot aura pour principale mission d’épater et régaler le public des coureurs et spectateurs présents au semi-marathon. Son « maître », qui le dirige d’une simple télécommande en forme de console de jeu, lui fera courir le dernier kilomètre de la course. SPOT est un gros « toutou » de 40 kilos et 80 000 euros, poussé par une batterie sous son flanc. Il peut ainsi « gesticuler », sous plusieurs forme, pendant une heure trente.

Permettre à Hyundai d’enrichir son offre présente et future

L’animal est singulier, d’aucuns le trouveront terrifiant, pour les plus fans de science fiction. A Hyundai, il offre surtout d’énormes perspectives, pour le futur. Car la marque coréenne se positionne en « fournisseur de mobilité » et en ce sens, l’acquisition de Boston Dynamics en 2021, permet au groupe « d’enrichir [son] offre », détaille Lionel French Keogh, le président de Hyundai en France.

« Elargir la proposition de mobilité et ne pas avoir de vision trop contrainte »

Le secteur automobile étant celui qui investit le plus dans la recherche et le développement, de surcroît à l’heure d’une autonomie des véhicules de plus en plus forte, Spot et les équipes dédiées à la Boston Dynamics doivent permettre au constructeur « de prendre de l’avance technologique », sur une concurrence de plus en plus nourrie, dans ce domaine.

Vous aimerez aussi:  Les 1res indiscrétions sur les maillots de la Ligue 1 saison 2023-2024

Une occasion unique d’approcher Spot, véritable star d’internet

Depuis hier vendredi, Spot parade fièrement, en marge du semi parisien. Le public qui l’approche de ne s’y trompe, oscillant entre curiosité, amusement ou un peu de défiance, mais de manière certaine, il ne laisse personne indifférent. Ce sera une occasion quasi unique de l’approcher. Car Hyundai, s’il est devenu un sponsor influent du running en France, et le partenaire de dix courses à pied iconiques, de toutes distances, formats et sur tout le territoire, n’exposera son singulier compagnon, qu’à l’occasion de cette étape parisienne.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑