PSG – OL : Quel club paie le mieux chez les féminines ?

24 avril 2022 à 13:25 par Thomas

0
PSG OL salaires
Les joueuses du PSG affrontent celles de l’OL, pour une place en finale de la Ligue des champions. Sur la fiche de paie, quelles sont celles qui dominent, d’un club à l’autre ?

Aucune comparaison possible en France, avec les joueurs du Paris Saint-Germain ; ils revendiquent les plus hauts salaires du football national et trustent le top 20 cette saison, à part presque intégrale, à une ou deux exceptions près. Chez les filles, en revanche, le rapport s’inverse, avec l’Olympique Lyonnais, que les Franciliennes affrontent, ce dimanche, en demi-finale aller de la Ligue des champions.

12 000 €/mois le salaire moyen à l’OL, 9 000 €, celui au PSG

C’est aussi que les Fenottes composent rien de moins, que l’effectif en clubs, le plus titré de toute l’histoire du football, sur le Vieux Continent. Selon les estimations du journal L’Equipe, le mois dernier, une Lyonnaise approche un salaire moyen de 12 000 euros brut mensuels, hors primes, cette saison 2021-2022, contre 9 000 euros, pour le collectif du Paris SG.

Kadidiatou Diani et Wendie Renard au sommet de la hiérarchie

Lyonnaises et Parisiennes campent le top 20 des plus hauts salaires, en nombre (14 contre 6), supérieur pour les Rhodaniennes. Elles sont deux à revendiquer la plus grosse rémunération sur la fiche de paie, l’attaquante parisienne, Kadidiatou Diani et la défenseure et capitaine de l’OL, Wendie Renard.

Marie-Antoinette Katoto bientôt numéro une sur les salaires chez les filles ?

Cette dernière est par ailleurs en fin de contrat cette saison, comme Kadeisha Buchanan et Amel Majri, côté Lyonnais, et Aminata Diallo ou Marie-Antoinette Katoto sont dans la même situation, à Paris, sachant qu’en ce qui concerne la dernière, atout offensif de son club et des Bleues, elle pourrait devenir la footballeuse la mieux payée du pays. Sinon du monde.

Vous aimerez aussi:  OM - RC Lens: La plus faible affluence de la saison au Vélodrome

Le top podium des salaires au PSG et à l’OL, saison 2021-2022

Paris SG :
1. Kadidiatou Diani = 37 000 €/mois
2. Grace Geyoro = 26 000 €/mois
3. Sakina Karchaoui = 25 000 €/mois

Olympique Lyonnais :
1. Wendie Renard = 37 000 €/mois
2. Ada Hegerberg = 35 000 €/mois
3. Amel Majri = 32 000 €/mois


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑