OM : 6 milieux défensifs libres pour remplacer Kamara

21 décembre 2021 à 17:50 par Thomas

0
OM transferts récupérateurs Kamara
Si Kamara s’en va, l’OM cherchera à le remplacer. Mais avec des moyens très limités.

Jorge Sampaoli s’est épanché sur le sujet, ce mardi en conférence de presse, précédent le dernier match de l’année pour l’OM, à disputer à Reims. A propos de Boubacar Kamara qui arrive en fin de contrat au club, au mois de juin prochain, l’entraîneur marseillais confirme : « On connait sa situation. On cherche des alternatives en cas de départ, mais s’il y a départ ça serait très difficile. Après on ne peut rien à faire face à cette situation. J’espère qu’on va trouver une solution, la meilleure pour lui et le club ».

Incertitude sur le futur de Kamara à l’OM

Au-delà de l’incertitude qui plane sur la fin de saison du Minot, à Marseille, combler son départ ne sera pas chose évident pour l’OM, alors que le club est tenu à des restrictions de la DNCG, qui a ordonné l’encadrement de sa masse salariale et des indemnités de mutation. Comprendre que le club devra céder des joueurs avant d’en recruter et même cela ne lui octroiera pas de marge de manoeuvre. En ce cas alors, pourquoi ne pas se tourner vers le marché des joueurs présentement au chômage.

Sans argent à investir les profils libres prennent de l’intérêt

Des profils libres sur ce mercato, il s’en trouve beaucoup. Et certains qui ont un pédigrée élevé, pour peut-être renforcer le groupe, dans la dernière ligne droite de la saison. L’un est d’ailleurs convoité par des clubs français, en la personne de l’ancien lyonnais Clément Grenier. S’il évolue plus naturellement un cran au-dessus, il est largement rompu au rôle de sentinelle devant la défense. Et il a l’avantage de parler la langue du vestiaire et de parfaitement connaître la Ligue 1.

des joueurs rompus à la Ligue 1 et des profils d’expérience

Un autre pour qui l’adaption serait a priori facile est Charles Kaboré. Depuis son départ de l’OM, en 2013, le Burkinabé a roulé sa bosse, à l’est de l’Europe. A 33 ans, il est bon pour un autre challenge, après le Dynamo Moscou qu’il a quitté au bout de la saison dernière. Troisième ex-de la Ligue 1 de cette sélection, Nabil Bentaleb a, comme Grenier, des prétendants en championnat de France. Depuis septembre, il s’entraîne avec le SCO Angers qui pourrait définitivement le recruter.

Nigel de Jong, la grande gueule qui terrorise l’adversité

Reste, sinon, les profils internationaux, qui ont tous porté le maillot de leur nation respective. Le plus décalé est aussi le plus vieux, le vétéran néerlandais, Nigel De Jong. Parce que lui « mouille le maillot », en toutes circonstances et qu’il ne se dérobe jamais face à l’adversité. Un guerrier, comme les Marseillais les aiment. Parfois trop, en ce qui concerne le Batave. Le Brésilien Fernando a une réputation moins sulfureuse est un passé au poste, riche. Il compte neuf sélections nationales avec la sélection auriverde. Enfin, last but not least, l’Anglais Jack Wilshere qui fit, toute une décennie, le bonheur des Gunners d’Arsenal, en Premier League. Sa dernière expérience, il l’a vécu les six premiers mois de l’année 2021, à l’AFC Bournemouth, en 2e division.

Vous aimerez aussi:  Dwyane Wade, qui veut de la McLaren personnalisée de la star NBA? A vendre 132 900 $


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑