//taboola

OL: Le Botafogo de John Textor génère des revenus records

17 février 2024 à 17:50 par Emmanuel Bernard

0
Le Botafogo de John Textor accroît son chiffre d’affaires depuis que le businessman américain en est le propriétaire.

La société Eagle Football, détenue à 90% par l’entrepreneur John Textor, propriétaire majoritaire de l’OL en France et de 90% de la Société Anonyme de Football (SAF) de Botafogo, annonce des revenus records pour le club brésilien en 2023. Selon les estimations, le chiffre d’affaires devrait atteindre 97 millions de dollars en 2024, marquant une croissance spectaculaire de 225% par rapport à la saison précédente, tel que le rapportent les médias brésiliens.
Des revenus multipliés par plus de 3 en une saison

La progression des revenus du club est soulignée, passant de 22 millions d’euros (119,2 millions de R$) en 2022, année où il évoluait en Série B du Brasileirão, à 73 millions d’euros (387,47 millions de R$) en 2023. Eagle Football met particulièrement en avant le partenariat majeur conclu avec Parimatch, une entreprise de paris sportifs ayant déboursé 27 millions de R$ en 2023 pour figurer en tant que sponsor principal sur le maillot du club.

Les droits de télévision ont également contribué à cette croissance, avec une augmentation de 2,4 millions d’euros, répartis entre le championnat Carioca (1,4 million d’euros) et une augmentation du nombre de matchs diffusés lors du Brasileirão (un peu moins du million d’euros). Les revenus générés les jours de match ont augmenté de 6,1 millions d’euros. Notamment, le programme de membres supporters a triplé ses revenus, contribuant à hauteur de 2,7 millions d’euros, tandis que la cession du stade Nilton Santos pour des concerts et des événements a rapporté 2,2 millions d’euros.

Le nouveau contrat avec Reebok stimule les ventes de maillots

Le nouveau contrat d’équipement avec Reebok a également été un élément clé de cette croissance, avec une augmentation de 2,2 millions d’euros de la revenu lié au merchandising lié à la vente d’équipement sportif. La nouvelle plateforme en ligne a enregistré la vente de 30 000 maillots au cours des trois premiers jours.

En termes de transactions, la gestion du Botafogo se félicite également de l’augmentation des revenus liés aux ventes de joueurs. La libération de l’entraîneur Luis Castro, à la tête de l’Al Nassr, a généré 10 millions de R$ pour le club. D’autres transferts ont également renforcé les finances, notamment ceux du défenseur Kanu, cédé au Bahia pour 10 millions de R$, et de l’attaquant Jeffinho, prêté à Lyon pour 27 millions de R$. Ce dernier est déjà revenu au Botafogo.

Vous aimerez aussi:  Les 10 joueurs les plus chers de la Ligue 2 selon le CIES

Depuis l’acquisition du Botafogo, Eagle Football met en avant une réduction de 60% du montant des dettes du club social. Pour 2024, l’entreprise projette une nouvelle diminution de 20% de cette valeur, soulignant ainsi une gestion financière solide et une perspective positive pour l’avenir du club.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑