Les 10 plus gros salaires du football français cette saison 2022-2023

25 septembre 2022 à 18:20 par Thomas

0
Salaires France football
Les joueurs de l’équipe de France sont tous millionnaires à la saison. Quelques rares le sont aussi mensuellement.

En leur qualité de champions du monde en titre, pour quelques semaines encore, ou plus si affinités, les joueurs de l’équipe de France de football appartiennent au mieux payés de la discipline. Mieux, avec Kylian Mbappé prolongé cet été par le PSG, les Bleus comptent le numéro un mondial, cette saison 2022-2023. Récemment détaillé par le NY Times, le contrat du natif de Bondy est le plus gros de l’histoire du ballon rond.

Les 10 plus gros salaires du foot français en 2022 : 10=. Adrien Rabiot (Juventus) = 0,75 M€/mois

Mbappé nouveau numéro un Français et mondial sur le salaire

Hors bonus diverses, à la signature, de performance, ou d’éthique notamment*, Kylian Mbappé approche un salaire à près de 5,5 millions d’euros brut mensuels. C’est plus que n’en gagnent, sur une saison complète, la plupart des joueurs qui l’entourent en équipe de France. A l’exception, notamment, de ceux qui l’accompagnent dans le top 10 résumé en images, dans le diaporama ci-dessus. Tous ceux qui composent ce classement sont des internationaux, plus ou moins susceptibles, selon les états de forme de chacun, d’aller jusqu’au Qatar, pour le Mondial.

Vous aimerez aussi:  PSG : Quand le PSG signait le 1er contrat régional de son histoire

Deux joueurs du PSG et deux du Bayern dans les 10

Il faut gagner un minimum de 750 000 euros brut mensuels pour en être, comme Adrien Rabiot avec la Juventus Turin, ou Presnel Kimpembé, au PSG. Le club champion de France a deux représentants dans les 10, comme le champion d’Allemagne, le Bayern Munich et la Juventus, en Serie A. En moyenne, un joueur de ce classement approche un salaire de 1,7 millions d’euros brut mensuels. C’est-à-dire l’équivalence de Raphael Varane, à Manchester United.

* N’est prise en compte dans le top 10, que l’estimation mensuelle brute de la part fixe du salaire


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑