FC Nantes: Combien vaut désormais Jean-Charles Castelletto sur le mercato ?

23 décembre 2022 à 15:45 par Dridi Amichi

0
Jean-Charles Castelletto mercato FC Nantes
Retour aux affaires courantes après le Mondial 2022, pour Jean-Charles Castelletto au FC Nantes.

Arrivé à l’été 2020, Jean-Charles Castelletto est une des valeurs sûres du FC Nantes. Il est l’un des joueurs majeurs de l’équipe. C’est pour cela que son entraineur, Antoine Kombouaré, compte, entre autres, sur son défenseur central, pour assurer le maintien et permettre au club de vivre une onzième saison consécutive en Ligue 1.

Jean-Charles Castelletto, l’un des piliers du FC Nantes

Le FC Nantes ne réalise pas sa meilleure saison, bien au contraire. Un véritable contraste si l’on se remémore l’année dernière, où les Canaris avaient tranquillement fini à la 9ème place du championnat, et remporter la Coupe de France. Pour échapper à la relégation, les Nantais pourront compter sur le rempart défensif de 27 ans. Arrivé libre à l’été 2020, au sein de la Maison Jaune, Castelletto s’est rapidement imposé comme l’un des piliers de la défense. L’international camerounais forme une paire très complémentaire avec Nicolas Pallois.

Jean-Charles Castelletto valorisé jusqu’à 15 millions d’euros

Indéboulonnable du 11, depuis son arrivée libre de tout contrat après trois saisons au Stade Brestois, ses performances lui permettent d’être mieux considéré. Selon Transfermarkt, il s’est valorisé à 4 millions d’euros, depuis. Tandis qu’il est estimé jusqu’à 15 millions d’euros, par le Centre international d’étude du sport (CIES).

Quatre matchs de suspension avec sursis

L’international camerounais, sous contrat avec le FC Nantes jusqu’en juin 2026, depuis sa prolongation en mars dernier, jouera avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. En effet, le natif de Clamart a écopé de quatre matchs de suspension avec sursis, de la part de la Ligue de Football Professionnel. Et cela n’a rien à voir avec ses agissements sur le terrain. La LFP a sanctionné le défenseur pour non-respect de l’interdiction de paris sportifs effectués lors de la saison 2020-2021.

Vous aimerez aussi:  PSG à 1 022 M€, les 10 collectifs les plus chers sur le mercato en janvier, selon KPMG


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑