Angers SCO: TV, sponsors, billetterie, les chiffres d’une saison 2021 déficitaire de 19,7 M€

22 février 2022 à 7:50 par Thomas

0
Privé de ses supporters la quasi totalité de la saison, Angers SCO en a souffert financièrement.

Angers SCO comme la majorité des clubs du football professionnel français, a bouclé sa saison dernière, avec des pertes financières. Cumulées, elles s’élèvent, très exactement, à 19 670 857,31 euros, d’après le bilan comptable de l’exercice 2020-21 que Sportune a consulté. Le club angevin est, comme la plupart de ceux que nous avons déjà observé (Lorient, Lens, Montpellier ou Nantes), déficitaire sur cette saison si singulière, marquée par la Covid et les matchs à huis clos.

Des recettes à la billetterie nulles pour Angers SCO

Le SCO en compte 15 sur les 19 disputés la saison dernière. Cela a forcément entraîné une « chute brutale des recettes de billetterie, d’hospitalités et de séminaires », est-il écrit dans le rapport, doublée de surcoût, « liés notamment à l’application d’un contrôle sanitaire très strict ». Si bien que le secteur billetterie et les recettes enregistrées à la buvette sont nulles sur 2020-2021. Autre domaine en baisse sur le bilan précédent, le sponsoring perd plus de 30%, à 2,279 millions d’euros, en 2021.

Vous aimerez aussi:  AC Milan: Plus de 700 M€ de pertes sur ces 6 dernières années

Un CA en baisse et des salaires qui augmentent expliquent le déficit de la saison

Seuls les droits de la télé augmentent quelque peu, passant de 17,937 M€ en 2020, à 21,015 M€, en 2021, mais cela ne compense pas totalement, la baisse du chiffre d’affaire de l’opérationnel (hors trading de joueurs), de 6%, à 24 083 517 euros, au bilan du 30 juin dernier. Dans le même temps, les salaires ont gonflé, de 30 877 189 euros en 2020 (charges sociales incluses), à 40 113 170 euros. Ils pèsent pour majorité des charges de l’exploitation et expliquent aussi, qu’avec la baisse des recettes, Angers SCO termine sa saison 2020-2021 avec un déficit, un an après avoir enregistré un bénéfice 8 millions d’euros, malgré l’arrêt anticipé du championnat de Ligue 1, en 2020.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑