ASSE – Quand Subotic roulait dans cette Nissan GTR tunée…

9 avril 2018 à 19:40 par joachim

0

Neven Subotic est un homme simple. Avec ses petits plaisirs ronflants, pour lui, mais tellement banal pour le commun des footballeurs. – @Tumblr

Le dimanche 1er avril dernier, le journal L’Equipe lui consacrait un chouette portait. Présenté par l’auteur comme quelqu’un de simple, dans une vie de footballeur qui l’est rarement. Neven Subotic est à l’inverse du joueur bling-bling, c’est un homme résolument porté sur les autres, ainsi qu’en témoigne son engagement en Ethiopie, pour donner au plus grand nombre, l’accès à l’eau potable. Pour autant, il arrive (ou arrivait, plus jeune) au nouveau défenseur de l’ASSE de trahir des signes de « bling-bling », notamment sur les voitures.

Neven Subotic a parfois trahi de légers signes d’excentricité

Voilà quelques années que plus personne n’en parle, c’est probablement qu’il ne l’a plus en sa possession. Mais anciennement, Neven Subotic a été le propriétaire d’une racé Nissan GTR customisée. Les fans borussen s’en souviennent pour certains, il n’était pas rare à l’époque de voir le défenseur international serbe à son volant, à l’occasion de rassemblement. Comme au jour du sacre du Borussia Dortmund, en 2011, il l’a célébré en déambulant avec, au milieu d’une foule hystérique, tel que raconté dans le livre « Dortmunder Jungs » (Les gars de Dortmund). Ou à l’occasion d’un rassemblement de tuning organisée en marge du club, en présence d’autres gros bolides semblables au sien.

Maintenant qu’il est à l’ASSE, le Serbe roule en citadine

Aujourd’hui, il a délaissé cet engin, proche des 100.000 euros à l’achat pour, tel que le racontait L’Equipe, quelque chose de plus conventionnel, pour rouler à Saint-Etienne. Le quotidien sportif ne nous donne pas le modèle mais écrit à ce propos : « On peut bien sûr mesurer sa simplicité à sa voiture, pas bien grosse et citadine… ». Quelque chose de plus banal en clair, que l’ex-GTR grise.

Vous aimerez aussi:  Comment Nike a perdu Messi au profit d'Adidas pour un détail "insignifiant"


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑