OM: Valentin Rongier va porter la flamme olympique

15 janvier 2024 à 12:50 par Thomas

0
Valentin Rongier a été sélectionné par la Caisse d’Epargne pour porter la flamme olympique.

Le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, Valentin Rongier, a été sélectionné pour porter la flamme olympique à Marseille, où débutera le 8 mai, le parcours de la flamme précédent le début des Jeux olympiques de Paris 2024. Rongier, âgé de 29 ans, est un joueur professionnel depuis 2014. Il a terminé deux fois vice-champion de France avec l’OM, en 2020 et 2022. Il est également un passionné d’athlétisme et des valeurs de l’Olympisme.

Le capitaine de l’OM portera la flamme à son arrivée en mai à Marseille

Valentin Rongier rejoindra les 500 autres porteurs individuels de la flamme, qui ont été choisis par les Caisses d’Epargne, parrain officiel des Relais de la Flamme de Paris 2024. Le processus de sélection a mis en avant des individus inspirants, acteurs d’initiatives en faveur des autres, en cohérence avec les engagements de la banque en faveur de l’égalité, de l’inclusion et du sport pour tous. Ce lundi les 15 premiers heureux porteurs ont été dévoilés, un par région concernée.

Les 15 premiers porteurs dévoilés par la Caisse d’Epargne

Sont concernés comme le milieu de l’OM, la chirurgienne, Amélie Gesson Paute, la volleyeuse, Vénissia Cazenave, le nageur Nicolas Desroches, victime d’une mort subite en 2021 qui vit depuis avec défibrilateur sous la peau, la skippeuse Servane Burton, le coureur à pied, Tony Rapisarda, la co-gérante de l’entreprise de marketing Ambassadeurs, Anne-Claire Vittenet, Celine Maniak, une collaboratrice et sportive confirmée de la Caisse d’Epargne, Perle Driano, sportive chevronnée symbole de résilience après un accident de voiture qu’elle soigne par le sport, la traileuse Josiane Itier, la triathlète Rozenn Descombin, Mourad Abdellaoui, un autre collaborateur engagé de la Caisse d’Epargne, le jeune retraité du rugby, Maxime Médard, le n pongiste handisport, Florian Merrien et l’alpiniste, Christine Janin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑

<<<<<<< HEAD