Quand un site d’adultère parodie Nike et Colin Kaepernick

17 septembre 2018 à 14:25 par Thomas

0

Ce n’est pas vraiment le sens du message voulu par Nike, mais pour Ashley Madison, l’important est que ça buzze…

Une campagne commerciale qui en parodie une autre pour son business : c’est assez rare pour être souligné. Qu’en plus la caricature soit l’oeuvre d’un site centré sur l’infidélité donne un supplément de saveur à la reprise. Sauf peut-être pour Nike et Colin Kaepernick. Le joueur de foot américain, écarté de la NFL depuis qu’il a posé un genou à terre en protestant contre les violence policières est la vedette du dispositif marketing et commercial dernièrement déployé par la marque de l’Oregon. Laquelle a réussi à faire parler sur toute la surface du globe, car elle s’est fâchée avec une partie des Etats-Unis, dont son président Donald Trump.

La campagne de Nike et Kaeprnick inspire Ashley Madison

Tout ce buzz généré fait forcément pâlir de jalousie tous les communicants du web. Chez Ashley Madison, un site de rencontres adultères très connu, l’image de Kaepernick et le slogan qui l’accompagne ont donné des idées aux créatifs de la marque. Brian Offenheim, directeur artistique du groupe a produit une campagne reprenant très exactement les mêmes codes visuels ou d’annonce. Avec une jeune femme en place du footballeur US, dans une même fond couleur noire et blanche. Et le message de Nike – « Believe in something, even if it means sacrificing everything » (Croire en quelque chose, même si cela signifie de tout sacrifier) – est détourné par le site ; « le tout sacrifier » prenant le sens contraire : « Believe in something, even if it means sacrificing nothing« .

Vous aimerez aussi:  Franck Ribéry et Nike, retour sur leurs réclames les plus marquantes

La campagne a été déployée en format géant sur une artère de Chicago. Le même format sera prochainement affiché sur un mur d’Oakland, en Californie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑