Stade Rennais: Combien vaut désormais Gaëtan Laborde sur le mercato ?

17 août 2022 à 18:30 par Leo Faussemagne

0
Gaëtan Laborde va-t-il signer ailleurs qu’au Stade Rennais ? Le mercato devrait être alerte pour lui, jusqu’au bout.

Gaëtan Laborde va-t-il quitter le Stade Rennais, un an après son arrivée? Acheté 15 M€ par le club breton au MHSC en toute fin de mercato, l’avant-centre de 28 ans sort d’une excellente saison à 20 buts et 8 passes décisives, toutes compétitions confondues. Ses performances font de lui un joueur convoité, puisque comme l’indique Foot Mercato, Newcastle, le FC Séville et le LOSC seraient intéressés par la venue du gaucher rennais. Il faudra néanmoins sortir le chéquier pour racheter ses trois années de contrat restantes en Bretagne.

Gaëtan Laborde sous contrat jusqu’en 2025 avec le Stade Rennais

Formé aux Girondins de Bordeaux, il est l’unique buteur en finale de la Coupe Gambardella 2013, qui reste à ce jour, son seul trophée. Il enchaînera par la suite plusieurs prêts successifs, d’abord au Red Star en National, puis à Brest et à Clermont en Ligue 2, avant de gagner sa place au sein de la formation bordelaise. À l’été 2018, Gaëtan Laborde signe à Montpellier, qui verse 3 M€ aux Girondins pour racheter sa dernière année de contrat. Aujourd’hui à Rennes, le natif de Mont-de-Marsan est au plus haut de sa valeur marchande, de l’ordre de 18 millions d’euros, selon Transfermarkt. C’est supérieur à la valorisation de l’Observatoire du Football, qui estime le joueur entre 10 et 15 millions d’euros, sur ce mercato.

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais, FC Nantes: Qui va gagner la Ligue Europa 2022-2023 selon les bookmakers ?

Plus gros salaire de l’effectif breton

Les trois bonnes saisons de Laborde sous le maillot montpelliérain lui ont valu un salaire confortable en Bretagne. En effet, la saison passée, il touchait environ 180 000 euros brut mensuels (hors bonus), ce qui faisait de lui le joueur le mieux payé du Stade Rennais, avec Sehrou Guirassy. Pour libérer leur attaquant, les dirigeants bretons demanderaient entre 20 et 25 millions d’euros, une somme qui pourrait bien décourager les prétendants de l’ancien bordelais.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑