OM Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Diadie Samassekou (Salzbourg) ?

14 mars 2018 à 16:05 par Thomas

0

Plusieurs clubs suivent Diadie Samassekou, parmi lesquels il y aurait l’OM. – @Twitter

L’OM prospecte en Autriche. C’est ce que nous révèle le magazine France Football, en évoquant l’intérêt du club phocéen, pour le milieu de terrain du RB Salzbourg, Diadie Samassékou. Les Phocéens ne sont pas seuls sur le dossier, l’hebdomadaire du football liste aussi le LOSC a un degré moindre, mais il est aussi suivi en Premier League ou en Allemagne, notamment du Borussia Dortmund. La concurrence est de nature à élever le coût du transfert, l’âge d’un joueur (22 ans) également, car il peut encore rapporter une plus-value future, suivant l’investissement initial. A combien alors pourrait se négocier un transfert de Diadie Samassékou pour l’OM ? On vous éclaire…

Diadie Samassékou est courtisé par d’autres que l’OM et Salzbourg sait tirer des bénéfices de ses transferts

En Autriche, ce n’est pas le championnat le plus exposé médiatiquement, cela n’empêche pas le Red Bull Salzbourg de savoir vendre ses joyaux, à bon prix. A commencer par l’ancien metzin Sadio Mané, acheté 4M€ que Southampton a payé ensuite 23M€. Ou Naby Keita, recruté 1,5M€ en provenance d’Istres que l’autre franchise du groupe Reb Bull, le RB Leipzig a fait signer à hauteur de 13,5M€. Dommage que ces joueurs partent, pour se valoriser en Autriche. Sans manquer de respect au pays, ça n’est pas une suite tout à fait logique dans la carrière d’un footballeur de Ligue 1 ou 2. Au moins Diadie Samassékou n’a jamais joué en France, ce n’est donc pas de ce point de vue un regret. Mais il faut comprendre avec tout ça, que le club de la ville où siège la puissante marque Red Bull ne se laissera pas facilement compter, avec son joueur. Une preuve en est, que sa valeur marchande est estimée dans une fourchette de 6 à 9 millions d’euros. Mais d’après certains médias, Salzbourg en voudrait près de 15. C’est beaucoup, peut-être trop pour l’Olympique de Marseille qui se fait fort de ne pas surpayer les indemnités sur le transfert des joueurs.

Un salaire en Autriche bien inférieur à la moyenne du vestiaire phocéen. Sans compter l’augmentation de circonstance avec un transfert

Ça peut dépendre du salaire et du niveau d’appétit du joueur et de ses conseils. S’il n’est pas trop gourmand, un accord peut être possible. Diadie Samassekou est encore sous contrat au RB Salzbourg jusqu’au terme de l’exercice prochain, mais il a une option pour une saison de plus dans son bail. Il est payé près de 65.000 euros bruts mensuels, sans les bonus. Ça n’est pas ce qu’il y a de plus élevé dans son collectif, mais c’est l’équivalent quand même d’un cadre. A l’échelle du plus riche vestiaire marseillais, ça n’est pas la moitié du salaire moyen. Mais il faut naturellement compter sur une revalorisation de ses émoluments, où que signe le joueur cet été. S’il part…

Vous aimerez aussi:  Classement final vs les salaires des pilotes de la F1 saison 2022


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑