Les Mondialistes valent plus de 10 milliards d’euros

27 juin 2018 à 21:45 par Thomas

0

Les 700 et quelques joueurs présents au Mondial 2018 pèsent plus de 10 milliards sur le mercato. – @fifaworldcup

Ils en manquent forcément quelques uns – Gareth Bale, Marco Verratti, Alexis Sanchez, pour certains des plus cotés – mais dans l’ensemble, tous les joueurs les plus chers de la planète football sont en ce moment en Russie, où se joue la Coupe du monde 2018. Trente deux nations composées de 23 joueurs s’affrontent, soit 736 footballeurs qui cumulent au total une valeur marchande estimée par la plateforme spécialisée Transfermarkt à 10,52 milliards d’euros! Le chiffre est dingue, que ces tous ces hommes concentrés sur un même territoire pèsent autant sur l’économie du ballon rond.

736 joueurs au Mondial 2018 évalués à plus de 10 milliards d’euros en valeur de transfert

En moyenne, un joueur vaut une quinzaine de millions d’euros, la proportion est finalement « raisonnable » à l’échelle du mercato. Moins pour les joueurs les mieux valorisés sur la plateforme Transfermarkt, qui dépassent la centaine de millions d’euros, taquinent les 200 pour les plus chers. Ce sont Lionel Messi et Neymar estimé l’un et l’autre à 180 millions d’euros. Et avec eux, l’Anglais Harry Kane, l’Egyptien Mohamed Salah ou le Belge Kevin de Bruyne à 150 millions d’euros. Transfermarkt distingue douze joueurs à 100 millions d’euros et plus, dont deux Français que sont Antoine Griezmann à l’Atlético Madrid (à 100M€) et Kylian Mbappé au PSG (120M€).

L’équipe de France est la nation la plus chère à la Coupe du monde 2018

Tel que nous l’observions avant le début du tournoi et toujours sur la base des estimations de la base de données allemandes, la France a l’équipe la plus chère de la Coupe du monde 2018 de football, à 1,08 milliards d’euros, juste devant l’Espagne, à 1,04 milliards.

Vous aimerez aussi:  Luis Suarez a vendu plus de maillots en deux mois que son club sur un an


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑