Ce que le PSG et Les Herbiers ont gagné en primes, en Coupe de France

19 avril 2018 à 8:50 par Thomas

0

La Coupe de France vaut déjà un jackpot pour Les Herbiers. Et ça n’est pas fini.

Pour le PSG, c’est une habitude que d’être au rendez-vous. C’est la quatrième finale de la Coupe de France qu’il va disputer, le club de la capitale connait ses gammes et son bénéfice ; financièrement il est resté le même. Pour Les Herbiers, bien plus modeste club du championnat National, c’est par contre une première et une manne financière conséquente, que l’accès à la finale de l’édition 2018.

Les Herbiers ont fait le plein sur les primes de la Coupe de France

Le club vendéen a franchi tous les tours depuis le 6e, cela signifie qu’il a fait le plein des primes distribuées jusqu’ici par la Fédération : de 1.500 euros garantis aux équipes qualifiées pour le 5e tour, aux plus consistants 560.000 euros de l’accession au dernier carré. Tour après tour, les primes s’additionnent. Pour Les Herbiers, le total s’élève à ce stade, à 1.112.500 euros. La finale rapportant 380.000 euros ou 930.000 euros si elle est gagnée, le club vendéen va gagner de cette Coupe de France, l’équivalent ou presque de son budget, proche de 2 millions d’euros en National.

>>> Les primes de la Coupe de France 2018 en détails

Vous aimerez aussi:  OM: Combien vaut désormais Luis Suarez sur le mercato ?

Le PSG vise les 2 millions d’euros finaux, comme il en a pris l’habitude désormais

Pour le Paris SG, ce total est inférieur, avec moins de tours disputés dans le tournoi. Les Franciliens ont débuté en 32es de finale, en se hissant jusqu’en finale, ils cumulent 1,07 millions d’euros. Une victoire le 8 mai prochain gonflera l’enveloppe à 2 millions d’euros. Le détail des primes de la Coupe de France 2018 est résumé ici. Cette gratification financière de la Fédération française aux commandes de la manifestation, sont indépendantes des autres recettes notamment, pour Les Herbiers, du bénéfice de sa demi disputée dans un stade La Beaujoire à Nantes, plein, pour l’occasion.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑