OM-Bayern Munich: On a comparé les bus

27 mars 2012 à 14:56 par Thomas

0

Le bus de l'OM cette saison...

Tous les observateurs vous le diront : un match de Ligue des champions, de surcroît au stade des quarts-de-finale, se gagne sur des détails. Tout compte car tout peux faire la différence. Alors, quand vient pour l’OM, la réception du Bayern Munich, ce mercredi soir au stade Vélodrome, à Sportune, nous avons voulu comparer les bus des deux clubs pour juger de leur esthétique autant que du confort qu’ils promettent.

L’OM joue sur l’esthétique branché de son bus…

Le bus de l’Olympique de Marseille, nous vous l’avions déjà brièvement présenté en début d’exercice. Long de 16 mètres pour 4,5 mètres de haut, le bus phocéen s’élève sur deux étages et peut accueillir jusqu’à 60 personnes. L’habillage est l’oeuvre du studio graphique de l’OMsur la base des couleurs et des motifs du maillot extérieur porté par les joueurs de Didier Deschamps, cette saison.

... Face au bus du Bayern Munich

… Quand le Bayern Munich mise sur le confort intérieur !

Vous aimerez aussi:  Les clinquantes voitures des Bleus au Mondial, en quoi roulent-ils ?

Plus discret sous ses airs austères, l’autocar du Bayern Munich cache d’autres atouts sous ses fenêtres fumées. A l’intérieur de ce Lion’s Coach L Supreme du constructeur MAN se trouve tout le confort d’une maison : une cuisine à l’arrière du bus, des sièges en cuir au nombre de trente avec repose-pieds électriques, un écran plat de 19 pouces, des écrans individuels, une réception satellite pour être connecté en permanence avec le monde extérieur…

MAN, premier sur les clubs de foot en Europe

Le bus du Bayern Munich est l’un des nombreux de la société MAN qui possède d’ailleurs la plus importante flotte d’autocar de clubs de football en Europe avec des partenariats au Milan AC, à Hambourg, au Galatasaray, au Borussia Dortmund ou encore à l’Olympiakos le Pirée… Avec le Bayern de Franck Ribéry, le deal fut conclu en 2008 et prolongé pour deux saisons de plus, en 2010.

Les voitures de l'OM : La Lamborghini de Gignac


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑