OM: « Big Mac Gignac » répond avec humour aux supporters du PSG sur Twitter…

11 avril 2012 à 16:19 par Palissarde

0
André-Pierre Gignac

André-Pierre Gignac

Depuis les fêtes de Noël, André-Pierre Gignac s’est mis à fond sur Twitter. Sur ces 4 derniers mois, il ne se passe plus une journée sans que l’attaquant de l’OM ne raconte sa vie sur le réseau de micro-blogging, sous son pseudo @10APG. Une activité débordante et finalement bigrement efficace en terme de notoriété. Selon nos divers recensements, depuis le 24 décembre dernier, l’ancien international a quadruplé ses followers. Aujourd’hui, ce véritable geek est suivi par quelques 21 000 abonnés.

Les perles de Gignac sur Twitter, les followers adorent ça !

Si on s’amuse à comparer cela aux statistiques des clubs de Ligue 1, sachez qu’à lui tout seul, André-Pierre Gignac n’a pas grand chose à envier à la plupart des équipes du championnat de France. Seules 4 formations de Ligue 1 le devancent, aujourd’hui, en terme de notoriété (l’OM, le PSG, Toulouse et l’OL). Plutôt pas mal pour un seul homme. Il faut dire que le compte @10APG réserve régulièrement des perles à ses abonnés. La dernière date d’ailleurs d’à peine mardi…

Quand Gignac poste un Big Mac sur son compte Twitter…

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais: Ce que la Ligue Europa rapporte au collectif breton

48 heures après le Clasico contre le PSG, durant lequel les supporters parisiens ont chanté en coeur « Un Big Mac pour Gignac », histoire de se moquer du surpoids de l’attaquant, l’intéressé a répondu tout en auto-dérision sur le réseau. Le joueur de l’OM a souhaité une bonne journée à tout le monde en diffusant sur son profil l’image que vous pouvez admirer ci-dessus et sur le compte de @10APG. On y voit donc André-Pierre Gignac au-dessus d’un… Big Mac. Pas sûrs que tous les joueurs de Ligue 1 auraient osé répondre de la sorte aux supporters du PSG !

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑