Nadal-Guignols de l’Info: « Un bordel incroyable » chez Afflelou

17 février 2012 à 10:59 par admin

0

Nadal aux Guignols de Canal +

Il y a quelques jours, Sportune vous annonçait qu’Alain Afflelou retirait ses publicités des Guignols de l’Info. Ce vendredi, dans le journal L’Equipe, le chef d’entreprise et dirigeant de l’Aviron Bayonnais revient sur « ce bordel incroyable » ! Pour le lunettier Afflelou, l’Espgane et ses 270 magasins franchisés ça compte : « Ce n’est pas un marché négligeable. C’est aussi deux mille personnes qui travaillent pour nous. Tout le monde sait là-bas que je suis français, que l’entreprise est française. Je donne souvent des interviews dans la presse économique espagnole. » Alors, quand au lendemain des sketchs des marionnettes de Canal +, certains de ses employés se font insulter de « français de mierda », le chef d’entreprise Afflelou n’avait guère le choix.

Alain Afflelou évite le boycottage et une baisse de la clientèle

« Je ne pouvais pas rester sans rien faire. C’est la seule chose que je pouvais faire pour afficher ma solidarité avec mes employés espagnols. » Après avoir gelé les annonces publicitaires de sa compagnie avec Canal + International, Alain Afflelou a rapidement reçu « des messages de remerciements de nos salariés espagnols. » Une décision qui a également servi à éviter un boycott : « Après la diffusion du sketch des Guignols, sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter certains appelaient au boycottage de certaines marques comme Décathlon ou Carrefour. Le lendemain et le surlendemain de la diffusion, nous avons enregistré une baisse de clientèle de 30%. Or, les affaires sont difficiles, notamment en Espagne… »

« Il faut combattre le dopage » mais pas le dénigrer !

Vous aimerez aussi:  OM: Résumé de toutes les audiences télé de l'OM en Ligue des champions

Alain Afflelou précise également ne pas vouloir enrailler la lutte anti-dopage : « Il faut combattre le dopage. Mais là, nous ne sommes pas dans l’humour. C’est du dénigrement ». C’est impossible pour lui d’attaquer les sportifs espagnols sans « le début d’une preuve ». Et, comme le dit le président de l’Aviron Bayonnais, « l’Espagne est un peuple fier et il est tout aussi fier de ses sportifs ». Sans doute un peu trop pour ne pas apprécier les caricatures françaises ?

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑