France-Irlande rugby 2012: Les Bleus pensent aux fans frustrés

4 mars 2012 à 14:42 par Thomas

0

François Trinh-Duc @Icon Sport

Certains reviendront, même de loin, pour voir au Stade de France, ce dimanche après-midi, le match de rugby des 6 Nations 2012 opposant la France à l’Irlande. Le journal Le Parisien y revient très longuement dans son édition dominicale car ce sont des efforts financiers en plus, déjà qu’ils en avaient fait une première fois pour venir le 11 février dernier sur la capitale… Pour rien.

France-Irlande 2012 bis repetita

D’autre suivront le match devant leur poste de télévision sur un énorme sentiment de frustration ou de gâchis voire des deux. Pour eux, pour les 80.000 supporters venus pour apprendre à quelques secondes du coup d’envoi, le report de la rencontre, les Bleus promettent de faire des efforts en plus face à l’Irlande.

François Trinh-Duc et les Bleus pensent aux supporters frustrés

Vous aimerez aussi:  Salaires de l'UFC: top 20 des mieux payés de l'histoire du MMA

L’ouvreur français, François Trinh-Duc s’en est d’ailleurs justifié dans les colonnes du Parisien : « Il y avait une partie de ma famille parmi eux. Certains sont sur Paris et pourront revenir. En revanche, mon frère et mes parents n’auront pas la possibilité de monter cette fois. On pense forcément à tous ces gens qui avaient économisé pour venir nous voir jouer. J’espère qu’on va offrir un beau spectacle et la victoire à ceux qui reviennent. »

La météo sera plus clémente

Que les supporters présent ce dimanche se rassurent cette fois : côté météo le mercure prévoit 11 degré au moment du coup d’envoi mais la pluie pourrait toutefois faire son apparition au cours des débats. Cela dit, on sera une vingtaine de degrés au-dessus des -9° enregistrés le 11 février dernier au moment du report du premier France-Irlande.

Les sportifs français les mieux rémunérés : 1. Franck Ribéry

Image 1 parmi 10


Revenus 2011 : 11,4M€
Revenus 2010 :
10,2M€
Revenus 2009 :
8M€
Evolution depuis 2009 :
+3,4M€


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑