Federer-Nadal: Pourquoi une polémique au sommet du tennis ?

16 janvier 2012 à 15:05 par Palissarde

0
Roger Federer et Rafael Nadal

Roger Federer et Rafael Nadal

Rafael Nadal et Roger Federer ne sont pas d’accord. Dans n’importe quel autre sport, le fait que deux champions n’aient pas tout à fait la même vision des choses sur un sujet passerait presque inaperçu, mais dans le milieu plus consensuel du tennis, le désaccord entre les deux joueurs les plus médiatiques du circuit provoque tout de suite une véritable polémique… Dimanche, Rafa a donc expliqué à l’issue d’une conférence de presse le fait qu’il en avait un peu marre d’être le porte-parole de la grogne des joueurs. Il aurait ensuite détaillé en espagnol et à un comité restreint le fait qu’il n’était pas d’accord avec Federer sur certains points et notamment quelques évolutions exigés par les joueurs avec l’ATP. « Sa posture est un peu facile, aurait-il confié. « Je ne dis rien, tout est positif », et puis il passe pour un gentleman. »

Federer ne veut pas perdre son image de gentleman selon Nadal

Pas forcément motivé pour écorner son image en râlant contre l’ATP, Fedex ? L »intéressé n’a pas tardé à réagir sur ces petits problème domestiques avec Rafa: « Tout va bien entre nous », comprenez entre Nadal et Federer. « On ne peut pas être d’accord sur tout, ajoute Roger. Mais ce n’est pas un problème. Il y a quelques temps, il disait: « Peu importe ce que Roger décide, je suis d’accord. » Aujourd’hui, il a grandi. » Nadal est donc devenu une grande personne…

Federer-Nadal, le pourquoi de la polémique

Vous aimerez aussi:  PSG: Combien vaut désormais Keylor Navas sur le mercato ?

Mais au fait, d’où vient ce désaccord entre Federer et Nadal et même globalement l’ensemble du circuit ATP ? Outre le fait que la saison soit trop chargée, l’autre principale grogne des joueurs envers l’organisation est en fait aujourd’hui liée au prize money de certaines épreuves et notamment des Grand Chelem. Ces derniers seraient jugés  trop faibles par rapport aux revenus générés par les compétitions et surtout trop déséquilibrés en faveur des joueurs allant le plus loin dans la compétition. Un mécontentement visiblement profond, au point que certains pros auraient proposé un boycott de l’Open d’Australie. Tout simplement !

80% des joueurs seraient d’accord… mais pas Federer et Nadal

« Plus de 80% des meilleurs joueurs sont d’accord sur le fait de dire que les Grand Chelem ne paient pas assez », a notamment expliqué l’Ukrainien Sergiy Stakhovsky. Un consensus général qui ne serait donc pas visible au sommet de la hiérarchie, puisque sur toutes ces polémiques, le vice-président de l’ATP Council, Rafael Nadal, ne serait pas d’accord avec son président, Roger Federer. Ca fait désordre…

[poll id= »89″]

no images were found


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑